Cerfs de Virginie

L’aménagement intégré s’amorce toujours par une bonne connaissance de l’état des ressources sur le territoire. La première année du projet a d’ailleurs servi à intégrer les connaissances de l’état des ressources et a permis de cibler les priorités d’action pour 2011. Le cerf de Virginie jouait un rôle d’importance dans le développement des ressources du territoire. Bien que plusieurs indices témoignent de la détérioration des habitats fauniques par le cerf de Virginie, l’insuffisance de données précises ne nous
permettait pas de connaître l’ampleur du phénomène ni où celui-ci se concentre.

La CDRN et ses partenaires ont donc mis en place un protocole d’évaluation de
la déprédation du cerf de Virginie et de la densité de cerf de Virginie sur le
territoire. Avec la collaboration des propriétaires privés, des étudiants de
l’Université de Sherbrooke sillonneront le territoire durant le mois de juillet
pour évaluer le niveau de déprédation des peuplements forestiers. La densité de
cerf sera évaluée sur ces mêmes propriétés à la fin de l’été. Ces données
seront fort utiles dans la planification autant forestière que faunique et dans
la gestion intégrée des ressources.

Consultez le Projet cerf de la CDRN réalisé en 2011 et 2012. Le nom complet du projet est  »Détermination d’un indice de densité de cerfs de Virginie à partir de l’intensité de la déprédation ».

Laisser un commentaire